Lumikko

J’ai récemment lu Lumikko, petit roman de l’auteur finlandais Pasi Ilmari Jääskeläinen. Alors oui, ma bibliothèque est remplie d’auteurs finlandais (du moins des rares qui sont traduits en français; en l’occurrence Jääskeläinen est une des figures de proue de la littérature finlandaise contemporaine, et pourtant Lumikko est son seul roman traduit en français à ce jour), ainsi quand je suis tombée dessus en librairie je n’ai pas hésité. Une histoire de société littéraire dans une petite ville de Finlande, une jolie couverture : il ne m’en fallait pas plus, je l’avoue.

L’atmosphère m’a tout de suite séduite. On suit l’histoire d’Ella Milana, professeur vacataire de finlandais dans la ville d’origine de la mystérieuse figure tutélaire qu’est Laura Lumikko, fil rouge du roman et obsession de tous les personnages : auteure de livres pour enfants mondialement connue, mystérieuse et atypique, fondatrice de la société littéraire de Jäniksenselkä qui a formé les plus grands auteurs de la Finlande actuelle. Le roman s’ouvre sur un fait curieux : l’édition de Crimes et Châtiments de la bibliothèque municipale est défectueuse ; la fin, ainsi que quelques autres détails, ont été altérés. Ayant grandi avec la trilogie de Cornelia Funke, Coeur d’encre, j’ai tout de suite apprécié de retrouver cette vision magique, enchantée et mystérieuse du livre comme organisme – surtout dans un roman pour adulte ! Je n’en dirai pas plus quant à l’intrigue, mais on se retrouve assez rapidement pris dedans : il y a trop d’éléments louches, suspects, faisant que même si le rythme du début peut paraître un peu lent, on brûle d’envie de connaître le pourquoi du comment.

Jääskeläinen est un universitaire, et cela se sent… un peu. Il présente, à travers un roman réalistico-fantastique (fantastico-réaliste ?), un portrait (peu flatteur) de l’écrivain, une vision paradoxalement désenchantée et magique de l’écriture. Désenchantée, parce que l’écrivain est présenté tel un vautour, un charognard se nourrissant des autres, les vidant de leur substance pour s’en servir comme matériau. Et en même temps, l’écriture demeure magique, elle est sauvée par le dénouement du roman qui rappelle le rôle de l’imagination, de la vision enchantée du monde vu par l’enfant. J’aurais beaucoup à en dire, et à interpréter, mais je ne souhaite pas le faire dans le cadre d’une présentation de roman, car j’aimerais avant tout que vous ayez envie de le lire. Ce que j’en retiendrais, donc, outre les considérations purement diégétiques, c’est que l’auteur réussit un bijou à la fois réaliste et fantastique, en présentant une oeuvre extrêmement poétique et en même temps ancrée dans une réflexion sur ce qu’est l’écriture, et ce sans jamais donner une impression de brouillon, de désordre. Cet équilibre entre les genres et les registres est assez typique de la littérature nordique (et surtout finlandaise), offrant des contrastes extrêmement intéressants pour le lecteur, qui retrouvera forcément un aspect familier (on éprouve même une légère ambiance polar qui n’est pas sans déplaire !).

Seul petit bémol, qui n’engage que moi : je l’ai lu un peu trop vite, et suis restée sur ma faim. Le roman est somme toute assez court, le dénouement l’est également, et certains points auraient mérité d’être approfondis (même si j’ai beaucoup apprécié de n’avoir eu toutes les réponses, laissant planer une part de mystère). Il demeure que Lumikko est une lecture d’été facile et agréable, à la fois prenante et rafraichissante (c’est rigolo parce qu’en Finlande il fait froid), et donc que je recommande chaudement (c’est rigolo parce qu’en Finlande il fait froid). Bonne lecture !

Hop, le lien babelio, prenez cependant garde, certains avis racontent un peu trop l’histoire : Lumikko – Pasi Ilmari Jääskeläinen

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site vous est proposé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :